dimanche 19 mars 2017

Christian Vogels
Librairie Contact à Angers , le 18 mars 2017


















L'arme à la main                                 on regarde                                         ça vient
on le laisse venir                                 au loin                                                 le silence de
l'au delà des lignes                             l'hiver                                                  de soi

on voit                                                     l'autre                                                 on le laisse
les jours                                                 les rires                                             à l'abandon
parmi les roches                                                                                              telle la trace
peu à peu                                                                                                           dans le vent
du sable                                                                                                             qui poudroie

comme                                                   le rien                                                 dans l'ombre
sur le corps                                           se fige                                                 la ride
l'heure                                                    à bas bruit                                          seule
va                                                                                                                          dans l'eau
parmi les morts                                   ça rêve                                                 la nuit 
ce chemin                                             de sel                                                   en toi




* Iconostase parue dans Neige d'Août N°19  - 06/ 2011 (remaniée 10/ 2012)

Christian Vogels a travaillé,  dans le cadre de ses recherches universitaires, sur la poésie contemporaine. Membre de la Commission Poésie au CNL de 2006 à 2009, il collabore à différentes revues littéraires. Il dirige depuis 2011 la revue de poésie N47. Il vient de publier Iconostases aux éditions Jacques Brémond (janvier 2017). 





Anne Bourrel
Maison Julien Gracq à St Florent le Vieil,  le 18 mars 2017



















"Dans toute la chaîne de vos ancêtres, ces gens auxquels vous tenez tant, vous tous, regardez : Il y aura au moins un mensonge. Minimum. C'est de l'esbroufe ces vies qu'on nous présente. Rien n'est rangé, rien n'est en place, rien ne tient. C'est comme la neige, c'est joli, c'est blanc, mais ça ne vient jamais quand on l'espère, ça fond à la moindre occasion et après, il n'y a plus rien, rien que la terre, rien que la boue."

Extrait de L'invention de la neige paru en 2016 aux éditions La manufacture de livres

Anne Bourrel est née en 1970, elle vit et travaille à Montpellier. Elle est l'auteure de romans, poésies, nouvelles et textes scéniques. Elle a notamment publié Contrebandes chez L'Harmattan en 2002, Le roman de Laïd chez Acoria en 2008 et Gran madame's aux éditions La manufacture de livre en 2015, ouvrage réédité en poche chez Pocket. Elle vient d'achever une résidence d'écriture à La Maison Gracq de St Florent le vieil.





vendredi 17 mars 2017

Tanguy Viel
Bouillon de culture, Angers le 15 mars 2017




















"Sûrement, ce genre de type, j'ai dit au juge, si on avait été dans un village de montagne ou bien dans une ville des Far West cent ans plus tôt, sûrement qu'on l'aurait vu arriver, à pied peut-être franchir  les portes de la ville, à cheval s'arrêter sur le seuil de la rue principale, en tout cas depuis le relais de poste ou le saloon, on aurait pas mis longtemps à comprendre à qui on avait affaire. (...)"

                         Extrait de Article 353 du code pénal, paru aux Editions de Minuit en janvier 2017



Tanguy Viel est né en 1973 à Brest. Il vit actuellement à Orléans. Il est l'auteur de nombreux romans aux éditions de Minuit dont L'absolu perfection du crime en 2001 pour lequel il a reçu le Prix Fénéon. Chez ce même éditeur, il a également publié Le Black Note ( son premier roman) en 1998, Cinéma en 1999, Insoupçonnable en 2006, Paris-Brest en 2009, La Disparition de Jim Sullivan en 2013 et Article 353 du code pénal en 2017.

samedi 11 mars 2017

Bernard Bretonnière
Angers, Musée des Beaux-Arts le 7 mars 2017




















Mercredi 15 Septembre

                                                   à la mémoire de Romain Gary


Pour quitter cette envie de larmes
la vie vieille bougresse les pannes les revers
rien qui marche qui avance
odieux mensonge originel ( La Promesse de l'aube)
et les déconfitures qui s'ensuivent
ici et maintenant je voudrais sortir un poème de mon chapeau
un poème tendre et fulgurant qui me replace
au coeur du monde 
mais voilà: le poème ne vient pas
ne vient pas
alors comment vous écrire
le sourire de la femme inconnue
qui me maintient en vie depuis bientôt deux heures?

Poème extrait de Datés du jour de ponte paru en 2016 aux éditions  les Carnets du Dessert de lune

Bernard Bretonnière est né à Nantes en 1950. Il collabore depuis 2000 à la Maison de la poésie de Nantes, il est également membre du Comité artistique de la Maison Gracq de St Florent le vieil. Auteur de nombreux recueils de poésie, il vient de publier, aux éditions Les carnets du Dessert de Lune, Datés du jour de ponte. Son ouvrage Pas un tombeau paru en 2003 au Dé bleu a été réédité en 2014 aux éditions L'oeil ébloui. Ce livre a également fait l'objet d'une adaptation théâtrale en 2010.

jeudi 9 mars 2017

Bernard Ascal
Collégiale d'Angers le 5 mars 2017




















" A mes corps et esprit défendant, je traverse, au sein d'un monde en détresse, de nombreuses crises de bien-être. Pour atténuer ces privilèges, je partage mon temps libre entre des oeuvres de charité et d'exténuantes courses montagnardes."

                                       Extrait de Un cul de sac dans le ciel paru aux éditions Rhubarbe en 2008

Auteur de poèmes, de nouvelles et de chansons à l'esprit libertaire, Bernard Ascal a mis en musique et interprété de nombreux textes de poètes contemporains avec une attention particulière pour les poètes africains et antillais comme Abdellatif Laabi, Léopold Sédar Senior ou Aimé Césaire. Il est aussi le directeur  de la collection "Poètes et chansons " chez EPM.

Extrait du CD "Poètes de la négritude"
https://youtu.be/Gr8qTGYQcjI


samedi 11 février 2017

Dominique Paquet
St Florent le vieil, Maison Gracq, le 10 février 2017




















LUI violent
La rivière refuse de me laisser nager ! Elle multiplie les tourbillons, le courant m’arrache à la rive, je tourne avec lui jusqu’à toucher le fond, là où le sable est si doux, si lumineux, si lisse. Je remonte à la surface avec le tourbillon, mais mon chagrin remonte avec moi, les hérons m’attendent en ricanant sur les rochers, Les grues ricanent. Les mouettes ricanent. Tout ricane. ! Alors je ricane aussi. Et je jette une pierre sur les canards, vers l’île Batailleuse pour leur dire « J’ bataille aussi moi ! ». Tu as compris ?
LIBELLULE
Pas tout. Tu es en colère, je crois. La colère, je connais. Regarde ma colère. Elle vole en zigzag, il la suit des yeux. Elle se repose sur son bras.
LUI
J’ai vu. On dirait la mienne.
     Extrait de Conversation avec ma libellule,  création de Dominique Paquet lors de sa résidence d'automne à la Maison Gracq

Née à Bordeaux, Dominique Paquet a mené des études de philosophie parallèlement à sa carrière de comédienne.Elle anime très régulièrement des Cafés-Philo destinés aux adultes ou aux enfants. Elle travaille également à des adaptations théâtrales de textes littéraires et philosophiques


mardi 7 février 2017

Geneviève Peigné
Angers, le 2 février 2017





















"Je supprime des adjectifs 
Je pousse des mots à côté en dessous
pour finir je retire le tuteur
savoir si la page tient ? "

Extrait de "L'interlocutrice" paru en 2015 aux éditions Le Nouvel Attila

Interview de Geneviève Peigné à propos de son livre " L'interlocutrice"
https://youtu.be/aBxFN-lR12c

Geneviève Peigné est née à Chartres en 1949 et vit à Dijon et Bazoches du Morvan où elle organise avec Jean François Seron le festival de poésie Samedi Poésies Dimanche aussi.
Elle est l'auteure de A défaut de miracle aux éditions Potentille en 2012.
Elle a également publié de nombreux récits ou romans érotiques sous le nom de Geneviève Hélène : Le tranchant des lèvres ( 1990), La belle que voilà ( 1990) ou encore Une scène de dévoration ( 1992) aux éditions Jacqueline Chambon
Elle est aussi l'auteure de plusieurs livres d'artiste notamment Poème pour l'oreille gauche aux éditions de La Goulotte en 2015 avec Jean Marie Queneau et Claude Stassart-Springer.