vendredi 23 septembre 2011

Jean Loup Trassard
Jean Loup Trassard à la librairie "le livre à venir" le 9 sept dernier
















Alambic
(...) Le bruit s'écrit , un chien aboie, tout lecteur l'entend à peu près, on peut aussi l'enregistrer, faire écouter. Sur les couleurs aussi nous sommes accordés, ou presque. mais une odeur, forte ou subtile, passe au travers des mots qui n'en ramènent guère. Quant à l'image, il ne faut guère espérer qu'elle capte quoique ce soit de propre à faire sentir. Pourtant ce qui alerte quand on entre dans la cour de ferme ce jour-là c'est l'odeur, d'une façon irrépressible elle dénonce l'activité.(...)
Extrait de Sanzaki (Textes et Photographies)  aux éditions Le Temps qu'il fait (2008)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire