lundi 31 octobre 2011

Sereine Berlottier
Paris , Cour St Emilion, le 19 octobre 2011








"Chaque son, chaque mot, comme on parcourt une grotte sombre, peuplée d'échos, de bondissements, de froissements laineux et obscurs. On ne voit rien, on écoute. On ne cherche pas à comprendre. On est rebonds parmi les rebonds, surface parmi les surfaces, joue frôlée par les ailes noires. C'est peut-être la peur et c'est peut-être le rire aussi. C'est peut-être le fou rire qui coupe le souffle, et l'angoisse qui coupe le souffle. C'est peut-être la colère qui broie les poumons, l'incandescence. C'est peut-être que chaque mot brûlera sur pied avant d'atteindre son terme, et toutes les récoltes de phrases flamberont à peine versées dans l'air, et tout sera à reprendre, oui tout sera indéfiniment à recommencer."

Extrait de " Nu précipité dans le vide" , hommage au poète roumain Ghérasim Luca qui mit fin à ses jours en se  jetant dans la Seine à Paris  en mars 1994. "Nu précipté dans le vide" est paru en 2006 aux éditions Fayard.  Sereine Berlottier, qui collabore régulièrement au site "Remue.net", est également l'auteure de "Chao Praya" aux éditions Apogée en 2007 et  "Attente,Partition" aux éditions Argol en 2011.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire