lundi 23 janvier 2017

Laurence Vilaine
Librairie les Parchemins à St Florent le vieil le 19 janvier 2017




















" Ce n'était pas grave de pas savoir.
On aurait pu ensemble pousser le fauteuil et laisser toujours la vitrine ouverte, déployer sur nos genoux tous les volumes, les vingt-et-un et même l'index, sortir la loupe de sa grosse boîte et suivre le contour des cartes, se raconter l'Histoire et remonter les fleuves, faire se rejoindre les mers. On aurait mine de rien approché de nous le savoir, ou le savoir serait venu à nous - il suffisait juste de se tenir l'échelle, de grimper trois ou quatre barreaux, de regarder par-dessus le mur à quoi ressemblaient le monde, le ciel et ses nuages quand ils deviennent moutons, chevaux ou dinosaures, ou dans le creux d'une pierre, la coquille molle du tout petit escargot.
Ce n'était pas grave.
On aurait pu jeter les bidons vides, pousser les vieux vélos, apprivoiser le monde tout simplement, plutôt que la crainte de ne pas être à la hauteur - à la hauteur de quoi, à la hauteur de qui ? De quoi avais-tu peur ?"

                      Extrait de La Grande Villa ( page 51) paru en 2016 aux éditions Gaïa 

Laurence Vilaine est née en 1965 et vit à Nantes. Elle est également l'auteure de Le silence ne sera qu'un souvenir en 2011 aux mêmes éditions Gaïa ( réédité chez Babel en format de poche)





Aucun commentaire:

Publier un commentaire