mercredi 30 septembre 2015

Guy Bellay
En 2000 lors de la remise du Prix de Poésie de la ville d'Angers


 "Maintenant  je suis un poète sans substance. Je relis de vieux textes dans le silence d'émotions mortes. Je suis un homme âgé qui ne sait plus quoi écrire et que la création seule justifiait. L'enthousiasme ne s'invente pas. Des tempêtes ont abattu ce qu'il y avait à briser en moi. Je vis dehors. Je vais au- devant de je ne sais quoi, une rencontre, comme au début, lorsque j'attendais tout et que ce fut la vie qui vint."


Extrait de La liberté c'est dehors ( St Germain des prés 1984) 

Guy Bellay est né en 1932 , il vient de s'éteindre le 26 septembre 2015. Il fut un poète rare tant par la qualité de son travail que par le nombre de publications en recueils. Les charpentières paru en 2002 aux éditions Le Dé Bleu rassemble son travail entre 1960 et 1984. Il a par ailleurs publié deux ouvrages aux éditions St Germain des prés: Restez, je m'en vais en 1975 et La liberté c'est dehors en 1984.

" Ce n'est pas écrire qui est désespérant, mais le vide entre deux émotions"





Aucun commentaire:

Publier un commentaire